Cours Galien spécialiste des préparations paramédicales depuis 1987.

Programmez votre réussite !

Le ministère de la santé a annoncé le 14 mars 2022, dans un communiqué de presse que dès 2023 il y aurait 13 600 places supplémentaires par an dans les formations sanitaires et sociales. Soit 5 870 places en Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) et 5 763 places en Institut de Formation Aide-Soignant (IFAS).

Des places disponibles malgré
un nombre en augmentation

D’après une enquête réalisée par le Cefiec, 71,5 % des instituts proposent entre 50 et 150 places de formation.
Par suite du Ségur de la santé de 2020, la moitié des IFSI ont augmenté leurs capacités d’accueil d’une à dix places, et 1/3 de plus de 10 places.

La formation IFSI se place depuis maintenant trois ans en tête des choix des futurs étudiants et affiche un nombre conséquent de vœux sur Parcoursup. Le Cefiec suppose que cette situation est en lien avec le nombre d’entrées effectives et les abandons des étudiants seulement deux mois après la rentrée scolaire.

Pour la rentrée 2021 sur les 18 008 places disponibles, pour la rentrée de septembre, 17 612 ont été occupées. Et seulement deux mois plus tard, 2 271 étudiants ont abandonné leur formation de soins infirmiers, soit 86,61 % de places occupées.

Les raisons

« L’orientation des jeunes est clairement un axe à travailler. Il est nécessaire de faire connaître le métier aux lycéens afin qu’ils n’en aient pas une vision idéalisée. » Rapporte Michèle Appelshaeuser.
Pour expliquer ce nombre important d’abandons, deux raisons sont évoquées : motif personnel et/ou problème d’orientation.

En effet, les étudiants provenant de Parcoursup sont plus nombreux à interrompre leurs études pour erreur d’orientation : 3,31 % pour les étudiants en première année et 1,39 % en deuxième année. 

La solution

Pour pallier ce souci d’abandon, il est donc recommandé de faire une prépa au préalable, avant d’entamer des études d’IFSI ou encore d’IFAS.

Avant d’intégrer ce secteur, il est nécessaire d’être sûr de ce que l’on veut faire, être motivé ne suffit pas toujours. Il faut être persuadé que ce secteur d’activité est fait pour nous, que ce n’est pas une filière prise par défaut ou au hasard. Les conditions pour intégrer un Institut de Formation aux Soins Infirmiers (IFSI) ont évolué mais la formation reste tout aussi sélective que lors des concours d’entrée. Le niveau demandé en école est exigeant, il faut donc s’accrocher pour réussir, le fait d’aimer ce que l’on fait joue énormément. La prépa aide dans ce sens-là, à vous persuader ou non que ce soit ce qui vous plait, ce que vous aimeriez faire plus tard. Mieux vaut s’en rendre compte avant, qu’une fois que vous avez perdue quelques années.

Ensuite, les formations IFSI/IFAS Tremplinsup vous permettront d’optimiser votre candidature Parcoursup. Un bon dossier de candidature Parcoursup ne se joue pas seulement sur les connaissances ou les notes du lycée mais aussi sur la motivation, sur la préparation spécifique à une filière et sur les expériences déjà acquises en relation avec son projet.

Cours Galien avec ses prépas Tremplinsup encadre et programme la réussite de ses étudiants pour intégrer l’école paramédicale de leur choix !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code