Cours Galien spécialiste des préparations paramédicales depuis 1987.

Programmez votre réussite !

Témoignage d’Enola
Prépa Psychomotricien à Rennes

Dès le début je me suis sentie vraiment bien accompagnée !

Son expérience Galien en bref

Admise dans plusieurs écoles de psychomotricité

Prépa suivie

Prépa Psychomotricien

Nos points forts

Un conseil

Oser s’intéresser, dans le sens osez dialoguer avec les professeurs, ne pas se mettre dans la case « élève ».

Raconte-nous ton parcours !

Moi c’est Enora, 26 ans. J’ai obtenu un Baccalauréat économique et social en 2014 et c’est donc dans le cas d’une reconversion que j’ai effectué une année de prépa psychomotricien à Galien Rennes.

Pourquoi as-tu choisi Cours Galien ?

Pourquoi j’ai choisi cette prépa et comment je l’ai connue ? Tout simplement, j’ai regardé sur internet les prépas qui existaient sur le bassin Rennais. J’en avais repéré deux et ensuite j’ai appelé pour avoir un premier ressenti sur les écoles, j’ai communiqué également dans mon entourage et Galien était la plus connue et la mieux réputée.

Que t’a apporté la prépa Galien ?

Donc voilà je me suis tournée vers Galien également car le premier contact a été fluide, rassurant et dès les premières secondes je me suis sentie vraiment bien accompagnée. J’ai choisi de faire une prépa psychomotricien car comme je l’ai dit je suis un profil de reconversion et j’avais besoin d’une remise à niveau en termes de connaissances. Mais au-delà des connaissances, la prépa m’a apporté une confiance en moi sur la possibilité de réaliser mon objectif et d’intégrer par la suite une des écoles pour devenir psychomotricienne. Vraiment on a eu un accompagnement, personnellement j’ai ressenti un accompagnement assez poussé et je pense que ça m’a beaucoup apporté. Mais ça a également été un soutien et ça m’a aidé à valider mon projet par une approche assez concrète et j’ai pu réaliser 3 stages. Un projet bien validé avant de pouvoir intégrer une école.

Quels sont tes résultats ?

Et ce projet s’est concrétisé car j’ai été acceptée sur plusieurs écoles et je vais donc intégrer très prochainement l’école d’Alençon, qui se nomme l’IFRES dans la promotion psychomotricité.

Un conseil pour nos futurs étudiants ?

Si j’avais un petit conseil à donner, ce serait : oser s’intéresser, dans le sens osez dialoguer avec les professeurs, ne pas se mettre dans la case « élève ». Donc c’est ça, oser s’intéresser, oser poser des questions même si on sort un peu du cadre.  Parce que finalement en poussant la réflexion un peu plus loin, ça peut permettre de mieux retenir, de mieux comprendre une notion qu’on pensait avoir bien compris dès la première fois. Donc voilà, c’est vraiment oser communiquer, oser poser des questions ! Et rentrer dans un réel dialogue avec les différents intervenants et leur faire confiance !

0 %
de nos étudiants sont satisfaits
0 %
nous recommandent
0 %
de satisfaction sur les cahiers Galien

Lire d'autres témoignages d'étudiants